Dans cet article, on vous fait découvrir une pratique ancienne permettant de faire la paix avec son corps, son mental et de se reconnecter à l’autre (et à soi-même !). 

Le « tan » quoi ? 💙

Le tantrisme, aussi appelé la « sexualité sacrée », est une spiritualité issue de l’hindouisme, vieille de plus de 1500 ans. Elle se base sur plusieurs pratiques dans le but d’atteindre une extase et un sentiment de complétude absolu. Le terme « sacrée » ne se réfère donc en aucun cas à la pratique d’une religion, mais plutôt à l’osmose et l’harmonie fusionnelle qui naissent d’un rapport tantrique. Cette spiritualité prône ainsi une sexualité en conscience, ancrée et riche de sens, loin des rapports dits « conventionnels ». Là où on ne s’écoute pas forcément, soi-même ou entre nous, où les rapports sont frustrants, parfois bâclés, le tantrisme permet de retrouver un certain sens à notre pratique sexuelle.

Sont ainsi proposés : 

  • La pratique de la méditation, à savoir des exercices de respiration, l’accueil du moment présent, s’entrainer à lâcher son mental. 😌
  • Les massages, qu’ils soit purement corporels, ou sur les parties intimes, afin de découvrir le corps de l’autre en douceur, tout en le détendant, en lui faisant prendre conscience de son propre corps et du contact peau contre peau. 💆🏽‍♀️
  • La contraction de certains muscles, et leur relâchement, encore une fois pour ressentir en profondeur chaque partie de nous-même et se concentrer sur les différentes sensations qu’un « contracté/relâché » peut faire naître en nous. 🌙

Le « faire l’amour » au sens propre 😍

L’objectif ici n’est pas de blâmer le sexe sans amour, c’est-à-dire sans sentiment. Qu’importe si la personne est votre partenaire officiel.le, ou non, si vous ressentez des choses pour elle, ou pas. Le mot « amour » se réfère au respect et à la bienveillance que l’on porte à l’autre et que l’on se porte à soi-même en s’offrant ce moment de plaisir. 

C’est un réel partage que s’offrent, comme un cadeau, deux êtres. En effet, on parle parfois du tantrisme comme une « absence de dualité ». Il s’agit ici de ne faire qu’un avec sa/son partenaire, ce qui créerait alors ce sentiment d’harmonie et d’extase.

Ainsi, les rapports sont beaucoup plus lents et axés sur l’ensemble du corps, pas seulement les parties intimes (ce qui permet d’ailleurs de découvrir des zones érogènes insoupçonnées !). La respiration est très importante également, puisqu’elle permet au plaisir de se diffuser sur l’ensemble du corps et donc aux sensations d’être décuplées. 

À bas la compétition de l’orgasme 💙

« L’important ce n’est pas la destination, mais le voyage ».

Cette devise prend tout son sens à travers la pratique du tantrisme. Si l’orgasme peut être une belle surprise, ce n’est en aucun cas le but recherché. Le fait de prendre son temps, et de rester dans cette écoute de l’autre et cette montée en puissance progressive peut alors venir en aide à de nombreuses peurs ou blocages. 

Cela pourrait par exemple aider les personnes ayant du mal à atteindre l’orgasme, puisque cette connexion permet de lâcher-prise plus facilement. Il en va de même pour les personnes qui jouissent trop vite à leur goût. Puisque le plaisir monte petit à petit, très lentement, par palier, il est possible d’en profiter plus longtemps. 

Enfin, la pratique du tantrisme, ou de la sexualité sacrée, peut être d’une grande aide pour les personnes ayant subi des traumatismes, qui ont du mal à reprendre confiance en l’autre, mais aussi en elle-même. Encore une fois, y aller en douceur et par étapes ne peut être que bénéfique pour réapprivoiser son corps et retrouver une pratique sexuelle harmonieuse. 

Nos petits conseils 👇🏼 : 

Si vous aussi ça vous dit d’essayer, voici une petite liste non exhaustive de choses que vous pouvez essayer chez vous, seul.e ou à deux : 

  • Soigner son environnement et son mental. Des bougies, de l’encens (on nous dit à l’oreillette que le santal aurait des propriétés aphrodisiaques, mais aussi, qu’il permettrait d’ouvrir notre esprit à une dimension plus « sacrée »). Pourquoi ne pas prendre un bain, faire une relaxation avant, histoire d’arriver détendu.e.s et l’esprit disponible ? On coupe aussi tous les appareils qui pourraient interrompre le partage. Pour atteindre une telle connexion, un environnement sans distractions est nécessaire. Il serait dommage d’être dérangé.e.s en plein milieu par un appel imprévu non ? 
  • Des massages, des massages, des massages. Sur vous, sur votre partenaire, avec ou sans huile, avec ou sans musique (on vous rappelle quand même qu’on a concocté une playlist spéciale ici), avec ou sans expérience en matière de massage. Le but : se dé-ten-dre. Et se découvrir aussi. Mais toujours dans le calme et la douceur. Il s’agit ici de faire monter lentement le désir, et donc de ne pas se sauter dessus dès les dix premières minutes (ce qui peut être tentant parfois, on sait). 
  • Communiquer encore et encore ! Et oui, atteindre ce niveau d’intimité et de connexion avec quelqu’un semble impossible sans communication. Si le tantrisme se concentre plus sur les sensations (et ne prône pas forcément une communication verbale) rien ne vous empêche avant, pendant, après de partager ce que vous aimez, ou pas, avec l’autre. Rappelez-vous qu’ici, l’autre ne fait plus qu’un avec vous et votre plaisir. Si vous êtes ne serait-ce qu’un petit peu fermé.e à la personne, c’est qu’il vous faut plus de temps pour en parler et pour vous y habituer. N’hésitez pas à aller relire notre article sur la communication au sujet du sexe, si vous ne vous sentez pas à l’aise avec ça (et c’est ok). 

Petit bonus : Le tantrisme permettrait, s’il est pratiqué avec intention et bienveillance, de ressentir beaucoup plus de choses qu’un rapport habituel. Il garantirait en effet beaucoup plus de joie et de satisfaction post-sexe, une plénitude qui dure dans le temps, une confiance et un dynamisme retrouvé dans la vie de tous les jours.

Alors, vous êtes tenté.e.s ? 👀 

✍🏼 @Ariane_csd



Articles récents

Les fantasmes, Marie Dequidt sexologue nous initie à ce sujet
  • connexion à soi-même
  • sexploration

Les fantasmes, Marie Dequidt sexologue nous initie à ce sujet

Vous pourriez très bien fantasmer sur votre star préférée, est-ce pour autant que vous aller quitter travail, appartement, famille pour la rencontrer sur les collines...

Composition préservatifs ultra fins My Lubie
  • FOCUS
  • My Lubie
  • Produits

Composition préservatifs ultra fins My Lubie

La transparence, au cœur de nos valeurs et de notre processus de fabrication.  Les préservatifs, lorsqu’on les achète, sont souvent les articles qu’on cache au fond...

Les sextos vu par @re_jouissance
  • Découverte
  • sexploration

Les sextos vu par @re_jouissance

S’envoyer des sextos, c’est aussi une activité sexuelle ! Mais à bien des égards, elle est différente d’une activité sexuelle en présence de l’autre. Parmi...