Nous vous avions parlé du tantrisme dans un article du blog et dans plusieurs posts instagram, nous voulions vous en reparler, mais plutôt via l’idée du « slow sex », qui partage beaucoup d’idées communes sans forcément de spiritualité derrière, peut-être alors plus abordable pour plus de personnes. 

Le slow sex c’est quoi ? 

Eh bien, le slow sex part de l’idée que tout va trop vite, que nous ne prenons pas le temps de profiter, de nous ancrer, de réaliser ce qui nous arrive. Il faut dire que dans notre société, le mot d’ordre est « efficacité », mais aussi « rentabilité », « productivité » … Nous sommes dans un rythme quotidien (le fameux métro-boulot-dodo !) nous obligeant à être beaucoup plus dans nos pensées, nos réflexions, que dans notre corps. Où est le problème, nous diriez-vous ? 

Le mental, pas toujours un allié. 

A force de trop réfléchir et de ne pas assez ressentir, il va être plus difficile de profiter de chaque sensations, de réaliser l’étendue des capteurs sensitifs de notre peau par exemple, ou encore de lâcher-prise. Des caresses, si nous prenons cet exemple, seront de simples caresses. Alors que si nous nous arrêtons un peu, et prenons le temps de réaliser, respirer, se concentrer sur la caresse et seulement la caresse, cette dernière change du tout au tout. Le slow-sex nous permet de réapprendre et de retrouver cet instinct, ces sensations et cette sensibilité. 💚

Profiter des étapes d’une (re)découverte. 

C’est aussi l’idée que tout ne doit pas arriver trop vite. Pourquoi se précipiter vers l’acte sexuel directement, alors que l’on peut s’observer, s’embrasser, se mordiller, se lécher, se griffer, se toucher, se câliner, sentir le parfum l’autre ? (aïe, on a pas réussi à faire que des verbes en « -er ») Le slow sex nous invite à prendre notre temps avec un.e nouveau.elle partenaire, ou avec notre partenaire actuel.le, afin de faire monter le désir et le plaisir à un tout nouveau stade. Car plus les choses sont faites avec lenteur, passion, ancrage, plus les ressentis sont puissants ! 🧘🏽‍♀️

 

Nous vous invitons alors à proposer et communiquer à votre partenaire ces idées, afin de partager un moment complice (séance de respiration, médiation, yoga, étirements, massages, bain) s’en forcément de sexe derrière, afin de se (re)découvrir et compléter une pratique que vous aviez peut-être déjà. Et si, au final, le sexe commençait bien plus tôt qu’on le pensait ? Avec des regards et des baisers ? ☁️

 

Autrice : Ariane_csd

Photo : @goop

Articles récents

Comment proposer de nouvelles choses au lit à maon partenaire ?
  • Découverte

Comment proposer de nouvelles choses au lit à maon partenaire ?

Que ça fasse 4 mois, 2 ans ou bien 10 ans, vous pouvez avoir envie d’explorer de nouvelles pratiques, d’essayer de nouveaux produits… mais vous...

Le sexe pendant les règles par Gabrielle Adrian

Le sexe pendant les règles par Gabrielle Adrian

Pas de tabou et pas de pression Pour la plupart des personnes à vulves, le cycle menstruel est compliqué et la semaine de nos règles...

“Vrai / Faux sur le Cannabidiol (CBD) et son utilisation au quotidien, avec Léa Ruellan fondatrice d’Équilibre CBD”

“Vrai / Faux sur le Cannabidiol (CBD) et son utilisation au quotidien, avec Léa Ruellan fondatrice d’Équilibre CBD”

“Je me disais : c’est une plante c’est pas assez puissant”   Léa Ruellan, fondatrice d’équilibre CBD à découvert les bienfaits du chanvre et plus...