Sexualité positive et non sexe avec Léa de @mercibeaucul_

En partenariat avec Léa de @mercibeaucul_ son compte, qui aborde la sexualité sous différents axes grâces à ses recherches et ses lectures. Elle part du postulat que la sexualité fait partie intégrante d’un bien être physique et mental et participe à l’épanouissement de chacun.e.s. 

Aujourd'hui elle nous parle de sexualité positive et de non sexe : un combo inattendu mais tout aussi intéressant et légitime. 

 

 

Le non-sexe :

Car dans une période où parler sexualités se démocratise et prend le devant de la scène, l’injonction se faufile facilement dans nos intimités.

Alors à l’ère de l’hyper-sexualisation, des milliers de sextoys à tester et de remèdes pour avoir une libido au max toute sa vie, faire une pause volontaire (ou pas, d’ailleurs) dans les rapports à deux peut-être une nouvelle manière de s’approprier sa sexualité.

Sex'plorer :

Bon j’entends, ça peut sembler très paradoxal dit comme ça, mais je te promets que c’est vrai, j’en ai moi-même fait l’expérience. Ok par moments c’est pas forcément très drôle, mais on peut y explorer plein de choses, dont :

✹La conscience de son corps : 

Sa connaissance anatomique, la connexion à ses sensations et sa sensorialité, et pas seulement via la masturbation : sport, yoga, danse… t’as le choix! 

✹Le développement de son univers érotique : 

Comprendre les sources de son désir et comment jouer avec pour éveiller son érotisme, devenir son propre objet de désir ou de fantasmes, ou encore chercher comment exalter ses sens…

✹L’expression de l’un (l’érotisme) via l’autre (le corps) : 

Comment le corps et l’esprit fonctionnent à l’unisson et explorer toutes les possibilités.

Qu'est ce que la sexualité pour toi ? :

Toutes ces choses deviennent d’autant plus simples à explorer quand on ne doit pas répondre aux désirs et fantasmes d’une autre personne. Quand on se détache des modèles de sexualités qui nous ont été imposés, inconsciemment ou non. Quand on reprend tout le début, sans attente ni rôle à endosser.

Cela permet de redéfinir profondément ce qu’est la sexualité pour toi. 

"À mes yeux, ça s’étend au delà du contact d’organes génitaux ou de l’échange de sextos. C’est le rapport à son corps, à son plaisir, le contact avec notre énergie sexuelle et créatrice (et créative!), notre cérébralité, notre vulnérabilité… bref tous ses aspects profondément ancrés en nous qui refont surface dans des moments plus ou moins charnels, où l’on est «à vif»."

Le désir devient énergie nourrissante et la sexualité source d’une relation unique à soi-même. En (re)définissant les codes de ta sexualité, le communiquer et le partager n’en sera que plus enrichissant.

Articles Récents

Choisir son premier sextoy

Le choix de son premier sextoy est un moment important et personnel. C’est choisir un véritable partenaire de votre sexualité. Il faut prendre le temps et connaître ses envies ou...

En savoir plus

Les audios érotiques pour plaisirs audiophiles

C’est une tendance ces dernières années, les audios érotiques s’invitent dans les pratiques masturbatoires. C’est comme si enfin on offrait aux personnes d’autres alternatives aux supports visuels pornographiques. Le porno...

En savoir plus