Que savez-vous de l'amour à la française ? @flore_cherry

L'amour, c’est un peu partout la même chose ? Oui, bien-sûr, dans les grandes
lignes. Mais il existe tout de même des spécificités nationales qui font que les relations amoureuses comme le sexe en France, c’est tout de même spécial ! Mais que savez-vous du sexe en France ? 👀

Le grivois, un genre typiquement français ?

Oui, et un genre littéraire avant tout qui se répand au XVIII ème siècle à travers la
poésie et les chansons. Souvent joyeuses, et souvent déclamées avinées, ces
chansons auraient été le fruit de l’imagination de pillards, ravis de leur butin, d’où le mot « grive », en rapport avec le petit oiseau qui va voler des raisins dans les vignes. 🐦

Aujourd’hui le mot revêt toujours l’idée d’un érotisme festif, à la limite du grotesque, un peu potache. Un érotisme loin de l’image sacrée véhiculée dans d’autres cultures, plus libre même que chez nos voisins latins comme en Italie ou en Espagne. 🌍

La galanterie, la séduction à la française ?

S’il y a bien une tradition sur laquelle la France aime jouer le conservatisme, c’est bien celui de la galanterie. 97% des Françaises l’apprécieraient d’ailleurs dans le rapport de séduction selon un sondage Sofres/Meetic. Cette tradition proviendrait du Moyen-Âge, un galant homme se doit d’enlever le manteau de sa dame, de la précéder dans les escaliers, de marcher côté caniveau sur le trottoir, de lui tirer la chaise, etc. 

Des coutumes qui sont aujourd’hui remises en question par les féministes, notamment Simone de Beauvoir qui affirmait :

« la galanterie n’est qu’un héritage des sociétés patriarcales visant à maintenir la femme dans son état d’asservissement. » 

Mais ces rapports de séduction ne sont pas immuables ; au Canada ou en Allemagne, l’homme comme la femme font le premier pas. 💦

Ca sort d’où le « french kiss » ?

Cette expression issue du monde anglo-saxon serait apparue entre les deux guerres, alors que les Américains, après un séjour en France, auraient trouvé que les petites Françaises embrassaient facilement avec la langue. Car oui ! Pour réussir son « french kiss », il faut non seulement embrasser sur la bouche, mais surtout y mettre de la salive.

En France, il faudra attendre 2014 pour que le terme « galocher » s’inscrive dans nos dictionnaires, un verbe qui pourrait être le pendant de « french kiss », bien que l’on disait déjà, dès 1927 « rouler un patin » quand on parlait de ce baiser mouillé.

Et le « french kiss » n’est pas la seule expression a trahir notre penchant pour la
bagatelle. Saviez-vous également que « french letter » signifie dans la bouche des anglo-saxons… préservatif ?

Article écrit par @flore_cherry 💙

Articles Récents

Jugement et bien-être sexuel

Le bien-être sexuel, c’est vivre sa sexualité de manière naturelle. En revenant à soi, en se détachant de toutes les influences extérieures qui peuvent altérer notre propre vision du sexe,...

En savoir plus

Comment l'art permet de se reconnecter à soi ?

 L'art thérapie, c’est à dire l’utilisation de la pratique artistique à des fins thérapeutiques , est un moyen d’initier et de nourrir un processus thérapeutique,  d'accéder au chemin de ses...

En savoir plus

La pratiques du Edging

En sexualité, plus on multiplie l’intensité des sensations plaisantes et plus on s’extasie du moment. Peu importe que l’on ait une vulve ou un pénis ont peu tous.tes vivre des...

En savoir plus