L'art thérapie, c’est-à-dire l’utilisation de la pratique artistique à des fins thérapeutiques , est un moyen d’initier et de nourrir un processus thérapeutique,  d'accéder au chemin de ses sentiments et de ses émotions refoulées et de travailler sur soi  en " utilisant une stratégie de détour, une ruse qui permet de contourner les résistances aux changements"  comme le dit le Dr Jean-Pierre Klein.

Qui suis-je ? 

Je m'appelle Louise Martin , je suis artiste plasticienne , art thérapeute, praticienne en yoga du son et je donne aussi des cours d’art plastiques .  Je reçois dans le 7è arrondissement de Paris et j’organise aussi des stages dans d’autres lieux  (https://www.atelier-dart-therapie-paris.fr). Dans ma pratique j'accompagne tout particulièrement  les personnes dans la reconnexion à elles même, à leur corps, à leurs désirs et à leurs émotions. 

J'ai aussi développé un projet  "L’être à Mon Corps" pour créer et nourrir un espace de réflexions et de partages lié au corps et à la relation que nous avons avec lui  @l_etreamoncorps sur Instagram.

 

Cela veut dire quoi être connecté à soi et son corps ?

La connexion pour moi passe par le ressenti, ressentir son corps, savoir entendre ses besoins qu'ils soient physiques ou psychologiques et pouvoir mettre en oeuvre des actions qui vont répondre à ses besoins..Cette connexion peut se faire par phases ; il y a des moments  où on se sent plus ou moins connecté, c'est à dire où on est plus ou moins en capacité de nous écouter, d’écouter notre corps et de l' entendre.

Quand on est connecté à soi même, à son corps, on se sent plus vivant, on a l’impression qu'on existe plus largement , cela nourrit considérablement la confiance en soi, car la base de confiance dans notre corps s’élargit : je ressens mon corps,  je sais qu'il est là, je sais que je peux m’appuyer sur lui.

  

Toutes les formes d'art permettent-elles de se reconnecter à soi  ?

Pour moi il n'y pas un art qui soit universel pour se reconnecter à soi, du moment que cela soit un art qui utilise le corps. Chaque personne a sa sensibilité : pour une personne, cela va être le dessin au pastel, pour une autre le collage, pour une autre la main dans la peinture… C'est surtout comment on pratique cet art qui est important, comment on se connecte à lui et à soi à ce moment-là.

Lors de mes accompagnement en séances individuelles je propose plusieurs techniques et  la personne passe par une phase de recherche, d'expérimentation pour savoir quels sont les médians qui l'aide le plus à aller dans le lâcher prise.

Ensuite pendant la pratique j'amène la personne à se reconnecter à ses émotions, à ses sensations corporelles, à son souffle. 

Plus la personne sera connectée à ce qu'elle est en train de faire, plus le bien-être sera grand, car la personne pourra exprimer ce qu'elle est au plus profond d'elle-même et se découvrir ou se redécouvrir.

 

A quoi sert le processus créatif ?

Le processus créatif est une succession de phases par lesquelles passe l'individu, chaque phase sera nourrie par la personne , selon son histoire, son vécu , ses besoins, ses expérimentations.

Lorsque la personne rentre dans un processus créatif, cela lui permet de rentrer en elle même, de sortir les choses qui ont besoin de sortir par un autre médian que la parole et surtout lorsqu'on crée on devient acteur de sa vie , on décide de ce qu'on veut soi ; cela permet aussi de se remettre en mouvement à partir de son propre désir intérieur  et la personne rentre dans un énergie de création qui va continuer à la soutenir bien après la séance.

 

C’est donc le processus créatif qui permet de se reconnecter à soi ?

Oui, le processus créatif est un moyen pour se reconnecter à soi, car toute création part de la personne, c'est un processus interne, la personne qui va créer une oeuvre va partir de ses envies,  de ce qu'elle a envie de dire, de ses névroses, de son histoire .

La création est un langage qui est propre à chaque personne , car il n'y a que la personne qui a créé qui au fond peut expliquer ce qu'elle a fait.

De plus créer permet de trouver des réponses, car le fait de matérialiser un sujet , une problématique va permettre de mettre de la distance sur le sujet en question, de lui donner une forme, une densité particulière, une couleur, une texture, une odeur...

Lorsqu'une personne crée, elle crée quelque chose qui  lui ressemble, la personne en créant va se rencontrer , être moins dans le mental et plus dans l’émotionnel et dans le coeur, de passer de passive à active.

Elle devient ou redevient alors actrice de sa vie, elle décide elle même de ses désirs. 

 

Quelle est la différence entre une séance, ou un atelier d'art thérapie et un cours de dessin du point de vue de cette reconnexion ?

La différence entre un cours de dessin ou une séance d'art thérapie c'est l'intention , le pourquoi on crée.

Lorsqu’on prend un cours de dessin on va chercher le côté esthétique, technique ou académique ( les proportions par exemple ).

Dans une séance d'art thérapie, ces côtés là sont mis de côté pour laisser la place aux images intérieures, sans se soucier de l'esthétisme mais plus en se centrant sur la libération d'émotions ou de blocages, sur l'image spontanée.

Le geste créateur fait appel au corps qui le met en mouvement d’une manière particulière. En faisant cela, la personne va se reconnecter à son intuition, à son imaginaire, à ses pensées et à ses émotions.Ce qui va apparaître dans la production, va dévoiler des parties de la personne connues ou non connues d'elle-même. 

L’accompagnement de l’art thérapeute permet aussi une meilleure gestion de ce qui se passe et apporte une aide à la personne pendant tout le processus créatif du point de vue de la  libération thérapeutique : par exemple il peut m'arriver d’aider une personne qui met beaucoup d'eau dans ses créations à en mettre moins pour l’aider à mieux gérer ses émotions.

L'art thérapie s'adresse à toutes personnes voulant faire une démarche de développement personnel ou de mieux être , les différences avec une psychothérapie c'est que le mode d'expression privilégié n'est pas le verbal et que c'est une approche dynamique où la personne est active, ce qui lui permet aussi de se reconnecter à son potentiel créatif.

 

Pour les personnes qui ont du mal à prendre un temps pour créer, auriez-vous des conseils ?

Je les inviterai à bloquer un temps avec elle même dans leur agenda, comme si c'était un RDV avec une amie ou un ami et de décider du temps qu'elle veut y consacrer,  cela peut être 20 minutes, 1 heure....selon les possibilités, car pour pouvoir créer il faut d’abord l’espace pour le faire. Puis de choisir avec quels outils elle veut créer ( pastels, peinture, feutres, crayon....), puis déposer son intention, quelle ou quelles émotions(s) veut-elle ressentir pendant qu'elle va créer et enfin de se lancer.

Et si la personne sent qu'elle a besoin de se faire accompagner par un ou une professionnelle et ben de s'offrir ce cadeau là  !

✍🏼 @l_etreamoncorps

Articles récents

Combattre les cystites d'été
  • connexion à soi-même
  • Découverte

Combattre les cystites d'été

Vous faites des cystites ? Vous ne comprenez pas d’où elles viennent et pourquoi elles sont souvent plus là l’été ?   C’est très simple. Avec la...

Le porno éthique
  • Découverte

Le porno éthique

Regarder du porno, oui. Mais alors du porno éthique !  Cette appellation désigne les films porno respectant ses acteurs (bons traitements, salaires, etc). Le porno...

Le sexe à la plage
  • connexion à l'autre
  • connexion à soi-même
  • sexploration

Le sexe à la plage

Le sexe à la plage, on en parle ?    Nous savons que c’est un fantasme très partagé, l’eau et le sel, le sable sur...