Arrêtons de simuler

Dans cet article, on aborde le sujet de la simulation, classée assez souvent comme tabou, notamment au sein du couple.

Comment en sortir et en parler ? Ça se passe juste en dessous 🤭

Avez-vous déjà simulé ? Oui ? Nous aussi ! C’est normal une fois de temps en temps mais si ça devient régulier, il faut briser ce cercle !


En interrogeant 2 613 hommes et 2 223 femmes, Kristen Mark et Ian Kerner ont abouti à des conclusions surprenantes : 

30,2 % des hommes ont déjà simulé un orgasme VS 70,6% des femmes ! Les hommes le feraient en majorité pour mettre fin à un rapport, les femmes pour ne pas froisser leurs partenaires. 🙉

Selon la même étude, moins de 10% des couples parlent de la simulation

Oui ça peut partir d’un bon sentiment : protéger l’égo de son.sa partenaire, simuler pour récompenser ses efforts pour combler notre plaisir. Des cris, des soupirs de plaisir, puis tout le monde est content ! 💦

Et puis finalement on le refait la fois suivante, la fois d’après, puis à chaque fois. Et on se met dans ce cercle vicieux, impossible de revenir en arrière, car notre partenaire ne comprendrait pas notre changement d’attitude. Mais ne sacrifions pas notre plaisir pour gonfler l’égo d’un.e partenaire. 


Simuler, ce n’est pas un acte individuel, car ça a des répercussions sur le plaisir de chacun.e d’entre nous, en nous empêchant d’apprendre et d’évoluer, en nous empêchant de comprendre notre propre plaisir pour en parler à notre partenaire.

Même si cela passe par des moments inconfortables, laissons nos partenaires apprendre comment nous faire plaisir, favorisons le dialogue. Votre partenaire doit se rendre compte de ce que vous aimez ou pas, ce qu’il/elle peut améliorer. En parler c’est faire le premier pas vers une sexualité plus honnête ou chacun peut s’épanouir. 💙

Articles Récents

Choisir son premier sextoy

Le choix de son premier sextoy est un moment important et personnel. C’est choisir un véritable partenaire de votre sexualité. Il faut prendre le temps et connaître ses envies ou...

En savoir plus

Les audios érotiques pour plaisirs audiophiles

C’est une tendance ces dernières années, les audios érotiques s’invitent dans les pratiques masturbatoires. C’est comme si enfin on offrait aux personnes d’autres alternatives aux supports visuels pornographiques. Le porno...

En savoir plus