Dans cet article, Morgane de Ingrédients de Bonheur qui témoigne sur le vaginisme, comment s’en sortir et explique le rôle du lubrifiant dans son processus de guérison :)  ✨
Hello, moi c’est Morgane et je suis la fondatrice du compte @Ingrédientsdebonheur qui a pour but d’aider les personnes ayant un vagin de guérir du vaginisme.

Qu’est ce que le Vaginisme ? : 

« C'est une contraction musculaire prolongée ou récurrente des muscles du plancher pelvien qui entourent l’ouverture du vagin ».


C’est une contraction involontaire qui devient un réflexe. Le vagin à la possibilité de se contracter ou de se décontracter comme tout muscle, la contraction ne se contrôle pas systématiquement. 


La contraction va donc se déclencher dès que quelque chose ou quelqu’un s’approche du Vagin (coton tige, un tampon, un doigt, un spéculum, un dilatateur ou encore un pénis). Vous avez beau vous dire « c’est bon ça va aller » « c’est bon cette fois-ci c’est la bonne » « c’est bon détend toi » rien n’y fait… Ça ne passe pas !


Il existe différents types de vaginisme :

  • Le vaginisme primaire, est installée depuis toujours ce qui rend la pénétration douloureuse voire impossible
  • Le vaginisme secondaire, s’installe du jour au lendemain suite à un événement traumatique
  • Le global, persiste quel que soit le partenaire et à chaque tentative de pénétration vaginale et 
  • Le partiel n'apparaît que dans certaines situations comme par exemple lors de la tentative de coït alors que l’insertion d’un tampon est possible.

Lorsqu’on est vaginique, il n’est pas toujours évident de savoir d’où ça vient...
En réalité, il n’y a pas vraiment de mode d’emploi, une peur, un choc émotionnel, un traumatisme ou encore une éducation un peu trop stricte peuvent déclencher un vaginisme.


Le vaginisme est un fait déclenché par votre cerveau qui ordonne à votre zone périnéale de verrouiller les portes d’entrées. Le cerveau est le moteur de votre corps et s’il a enregistré quelque chose comme étant dangereux ou douloureux pour vous, il va déclencher un signal d’alarme qui se traduit par un blocage total ou partiel et si vous essayez de forcer malgré tout, vous risquez d’aggraver les choses, d’irriter la zone vaginale, d’engendrer une forte douleur et surtout, votre cerveau va enregistrer tous ces éléments.

Comment en venir à bout ?

Vous pouvez aller voir un gynécologue pour vous assurer qu’il s’agisse bien du vaginisme. Il faudra être vigilants et s’assurer que votre praticien soit spécialisé dans le vaginisme.


Ensuite, vous avez le choix entre le sexologue, le coach en guérison du vaginisme, le sophrologue, l’hypnotiseur, le kinésithérapeute, la sagefemme ou encore l’ostéopathe.


Quel que soit le choix de votre praticien, il faudra s’assurer que là encore il est spécialisé dans le vaginisme. Les seuls praticiens qui ont le droit de vous manipuler sont : le kinésithérapeute, la sagefemme et l’ostéopathe et il se doit de respecter votre choix. La confiance avec votre spécialiste est quelque chose de primordial pour avancer. 


Pour les personnes qui veulent compléter leurs soins 

Vous pouvez décider d’avancer seul si aucun praticien ne vous convient. 
Pour commencer, utilisez des dilatateurs, en plastique médical ou en silicone et un lubrifiant à base d’eau ou à base d’acide hyaluronique, disponible en pharmacie ou en eshop. Le lubrifiant My Lubie est de mon côté, testé et validé. Effectuez donc de petits mouvements circulaires tout en exerçant une légère pression, tout autour du vagin.


Vous pouvez également utiliser ce type de lubrifiant lors de vos rapports sexuels avec pénétrations, soit par nécessité, soit pour vous rassurer. Dans ce cas-là, vous n'appliquez qu’une noisette de votre lubrifiant, à l’entrée de votre vagin.

De la même façon que pour le lubrifiant, je peux vous conseiller d’utiliser une huile végétale. Je vous conseillerais même d’appliquer cette huile végétale le matin ou le soir en complément de votre lubrifiant. Le lubrifiant va hydrater l’ensemble de la zone périnéale et faciliter les rapports sexuels tandis que l’huile végétale va nourrir cette même zone et lui apporter un certain confort.

Je vous conseille de faire attention à la qualité de vos sous-vêtements. En effet, votre vagin saura vous remercier comme il se doit s’il se trouve dans des sous-vêtements délicats, confortables et de préférence en coton qui permet d’éviter les infections, les mauvaises odeurs et autres gênes. 

Témoignage de @Ingredientsdebonheur

« Au bout d’un certain temps et d’un certains nombres de recherches, je finis quand même par tomber sur le terme "Vaginisme".

La définition semble coller avec mes symptômes. Je me fis donc à ça et je décide d’orienter mes recherches sur les spécialistes compétents. Mais ils ne sont pas nombreux... 


Je finis quand même par trouver un sexologue qui n’est pas très loin de chez moi et qui semble  bien maîtriser le sujet… Enfin c’est ce que je pensais mais en réalité, la seule chose qu’il connaissait parfaitement c’était l’abus de pouvoir. Il a donc fini par profiter de ma faiblesse et de ma naïveté pour dépasser ses fonctions de sexologue et me plonger dans une dépression 6 mois


Je reprends donc mon combat avec l'aide de mon chéri et contre toute attente, je rencontre Evelyne Pouron, kinésithérapeute en sexologie, spécialisée dans le Vaginisme. 


La rééducation périnéale commence et elle se passe bien. En effet, bien qu’encore douloureuse, la pénétration vaginale est désormais possible.  
Au cours de mes séances, je deviens de plus en plus curieuse et pointilleuse sur le sujet jusqu’à évoquer l’envie d’informer, échanger et orienter toutes les personnes touchées par le vaginisme. C’est donc avec son aide qu’est né, dans un premier temps, Ingredientsdebonheur.com 


Quelques mois après sa création, je rencontre @MameNdanty, Coach-Thérapeute en guérison du vaginisme qui me permet de travailler sur moi et de m’épanouir, pleinement, sexuellement. Aujourd’hui, non seulement la pénétration est possible mais en plus les douleurs, ne sont plus présentes, du tout. 

 


Néanmoins, je continue malgré tout d’utiliser un lubrifiant, à base d’eau, lors de mes rapports sexuels avec pénétration vaginale. En effet, il m’est aujourd’hui impossible de lâcher mon meilleur allié qu’est le lubrifiant. Je peux d’ailleurs affirmer aujourd’hui, après en avoir testé plusieurs et après avoir eu des coups de cœur ou des déceptions que j’ai trouvé le meilleur des lubrifiants.


Mon lubrifiant est donc celui de @my.lubie qui est à base d’eau, qui a une composition vraiment naturelle et qui a une texture qui me permet d’avoir une lubrification optimale durant toute la pénétration

 

Pourquoi @my.lubie est le lubrifiant qui m’accompagne ?


Pour commencer la composition de leur produit m’a immédiatement séduite. Ensuite, le fait que ce lubrifiant soit à base d’eau veut dire qu’il est compatible avec les préservatifs ou n’importe quel sextoys ce qui pour moi, n’est pas à prendre à la légère enfin sa texture est telle que la lubrification, comme précisée plus haut, dure vraiment tout le temps de la pénétration vaginale


Lorsque j’ai guéri, ma première victoire a été l’un de mes examens gynécologiques qui s’est merveilleusement bien passé. 


En tant que personne touchée par le vaginisme, le lubrifiant est vraiment un indispensable de notre boîte à outil mais il l’est tout autant après la guérison parce que nous apprenons ce qu’est véritablement la sexualité, nous apprenons ce qu’est le confort sexuel mais nous apprenons également à respecter notre corps en fonction de ses différents besoins. 


Pour conclure, je pense que toutes les personnes ayant une vie sexuelle active devraient avoir un lubrifiant @my.lubie dans leur trousse de beauté :)


Merci à Morgane pour ce bel article qui nous permet à toutes et tous de bien comprendre ce qu’est le vaginisme, encore tabou, et d’en connaître la possibilité de guérison.

Nous vous laissons ses réseaux pour découvrir son magnifique travail sur Instagram et son site web

 

Vous pouvez également retrouver de nombreux articles traitant du vaginisme sur le site web Je Guéris du Vaginisme. Vous y retrouverez également les conseils, exercices et témoignages de Mame Ndanty Badiane, coach, et de Monica G, rédactrice.

Articles récents

Combattre les cystites d'été
  • connexion à soi-même
  • Découverte

Combattre les cystites d'été

Vous faites des cystites ? Vous ne comprenez pas d’où elles viennent et pourquoi elles sont souvent plus là l’été ?   C’est très simple. Avec la...

Le porno éthique
  • Découverte

Le porno éthique

Regarder du porno, oui. Mais alors du porno éthique !  Cette appellation désigne les films porno respectant ses acteurs (bons traitements, salaires, etc). Le porno...

Le sexe à la plage
  • connexion à l'autre
  • connexion à soi-même
  • sexploration

Le sexe à la plage

Le sexe à la plage, on en parle ?    Nous savons que c’est un fantasme très partagé, l’eau et le sel, le sable sur...